Libéralisation du travail dominical : ça se précise...

Publié le par Le chafouin

Interrogé hier sur BFM, Luc Chatel, le secrétaire d'Etat à la Consommation, a confirmé que les négociations étaient déjà ouvertes au sujet d'une libéralisation du travail le dimanche. Avec pour objectif  de légiférer dès le début de l'année prochaine.

Luc Chatel souligne le soi-disant "paradoxe français" en ces termes : "Dans certaines grandes agglomérations, des commerçants ont la volonté d'ouvrir leurs magasins" le dimanche mais il y a "un blocage administratif qui fait qu'on ne peut pas", précisant que "le but du gouvernement est de libérer tout cela".

On a déjà souligné ici les nombreux arguments qui militent pour un refus de légaliser le travail le dimanche.

Ce qui est choquant, dans les propos du secrétaire d'Etat, c'est l'absence totale d'argumentation crédible à l'appui de son discours. Les commerçants le veulent, l'administration refuse, donc on va réformer. Circulez, y'a rien à voir. Avec en filigrane, dans la bouche de Chatel, le dédain pour le traditionnel "carcan" de notre modèle social, qui encore une fois, empêche le "progrès libéral" de s'accomplir.

Luc Chatel explique malgré tout que le but est de "libérer de la croissance". On imagine cette pauvre croissance, enfermée dans une pièce de quatre mètres sur deux, d'où elle ne pourra sortir qu'en incitant encore d'avantage les consommateurs à se ruer sur les étalages, le seul jour de la semaine où les familles et les citoyens sont épargnées par le grand cirque des magasins. Quel chagrin.

Là encore, on ne pense qu'à l'économique, en négligeant le social. Là encore, ou oublie la famille, cette fameuse cellule de base de la société déjà bien mise à mal, et qui à mon sens a tout à perdre avec ce projet.

Mais ce n'est pas grave. Si la croissance se "libère", enfin, l'homme sera heureux! Encore une belle rupture en perspective...

A lire également sur ce thème, le point de vue de Seb de CaRéagit.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

le chafouin 08/10/2007 09:13

@ArnoVous n'avez pas changé! Un jour, peut-être, vous verra-t-on commenter plutôt que d'appeler les massesà émigrersur votre blog... ;)@ArnaudL'argent fait le bonheur, espèce de chrétien, va!

Arnaud 07/10/2007 23:24

On a parfois l'impression que pour le gouvernement, où plus généralement pour la pensée contemporaine, c'est: " La famille? Ah oui, bien entendu que c'est important!...Si c'est la socle de la société ? Bien sûr..tous les sociologues et les historiens s'accordent là dessus..et puis, un peu de bon sens!Prendre soin des familles? Oui!Oui mais! Pas si ça nous prive de notre bonheur..hors le bonheur c'est d'abord beaucoup de consommation et ensuite un peu de famille..Un enfant cette année? Euh..non, cette année on à prévu d'aller au ski..Passer le samedi en famille, c'est important....oui mais à Auchan....et pour certains sur les Champs..Oui ça rend un peu triste...J'imagine de façon pessimiste la nouveauté du Larousse 2021 dnas une famille:  Nouveauté pages proverbes : "L'argent fait le bonheur, ça y est."- Maman c'est quoi le bonheur? - Va voir à "B"..ma chérie- Bonheur..Bonheur..Bona..ah, ça y est, "bonheur"!...- Alors qu'est ce qui disent ?- ...Voir "Argent"...   

arno 06/10/2007 16:06

J'ai beaucoup aimé votre site cela vous direz t-il de mettre un lien mutuelle entre nos deux sites si vous le désirez!!!Mon blog est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/ Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde,vous pouvez débattre dans les commentaires!!!

jmj arras 05/10/2007 19:52

Même si je peux comprendre la nécessité d'une pause hebdommadaire afin de permettre aux familles de se retrouver, j'ai du mal à faire le lien avec le travail dominical. En effet, je pense également qu'il s'agit d'une question de liberté et de responsabilité individuelle. Liberté puisqu'une telle mesure permettrait à chacun de travailler ou de ne pas travailler le dimanche et c'est à ce niveau que l'intervention de l'Etat me semble nécessaire car cette liberté doit être encadrée afin que chaque salarié dispose véritablement et pleinement de ce choix.Responsabilité également puisque l'ouverture des magasins le dimanche n'oblige personne pour autant à fréquenter ces enseignes ce jour là. D'une manière plus générale, je pense que toutes les mesures visant à développer les libertés et responsabilités individuelles vont dans le bon sens et qu'il appartient ensuite à chacun de se déterminer.Il existe d'ailleurs bon nombre de professions qui travaillent déjà le dimanche (médecins, infirmières, restaurateurs, boulangers, personnels du transport aérien, agriculteurs) et pour vivre cette situation depuis plusieurs années maintenant puisque mon compagnon travaille dans le secteur aérien, le travail dominical ne nuit pas à notre équilibre familial, nous trouvons simplement d'autres moments pour nous retrouver et ne vient pas soulever de problème bien particulier.

le chafouin 05/10/2007 13:45

Seb, c'est toi le chafouin!Je sais bien que tu es capable de prendre de la hauteur ;) Je voulais juste dire par là qu'on ne se place pas dans le même référentiel...Et je suis tout à fait d'accord avec Nico pour dire que cette liberté de travailler  est purement théorique...Sachant, bien sûr, que cette libéralisaiton en concernera pas tous les salariés mais uniquement des catégories précises : en fait, les exceptions au principe seront plus nombreuses qu'avant.