La grève écrasée par le divorce

Publié le par Le chafouin

Chapeau, Nicolas. Bravo, M. le président. Vous avez sûrement lu Le Prince de Machiavel. C'est officiel : le couple Sarkozy se sépare. Divorce par consentement mutuel. Nous ne commenterons pas ici ce fait qui n'en est pas un, nos brillants éditorialistes s'en chargeront. Et puis, tout ça n'a pas grand intérêt, avouons-le.

Non. Ce qui nous intéresse ici, c'est l'étrange coïncidence entre l'annonce de cette nouvelle et le mouvement national de grève dans une partie de la fonction publique. Ne soyons pas naïfs. La première fuite date d'hier : le Nouvel Obs.fr et LCI nous apprennent sur leur site internet qu'une procédure a été engagée devant le tribunal de Nanterre. Première info tangible. Première fois qu'on sort de la rumeur pour traiter d'un fait.

Résultat : cette nouvelle faisait ce matin la une de Libération, du Parisien/Aujourd'hui en France. Pas vu celles du Monde et du Figaro. Bye bye, la grève. Reléguée, dans Libé, à la 8e page. Idem dans le Parisien.

Mauvaise langue? France Inter assurait ce matin que la nouvelle serait divulguée (enfin! on n'en pouvait plus!) dans l'après-midi. Il fallait absolument rompre ce suspense angoissant. En écoutant ça, je me suis interrogé sur l'impact médiatique d'une telle annonce en plein mouvement social. Ce serait tout simplement magistral!

On y est : en attendant son heure, on choisissant soigneusement le moment idéal pour envoyer son communiqué de presse, le couple Sarkozy rend les revendications syndicales d'aujourd'hui totalement inaudibles. Ce qui n'est pas une mauvaise chose, d'ailleurs... Je vous parie ma selle et mes bottes que cette séparation tiendra la "une" de tous les journaux de demain - L'Huma exceptée. Avouez que c'est plus sexy, plus classe, plus accrocheur qu'un défilé de drapeaux rouges tenus par des barbus. Une seule chose à dire : bien joué, M. Sarkozy! Mais vous ne pourrez le faire qu'une fois.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

le chafouin 19/10/2007 14:38

oh, joli! ;)

bernard menez 19/10/2007 14:30

Décidément, Sarkozy est le président de la rupture!

le chafouin 19/10/2007 09:22

hello D3log! Je crois que les médias savaient mais que sans élément de confirmation, tu ne peux pas publier un tel truc... D'une part c'est de la vie privée (même s'il la instrumentalise par le passé), et d'autre part, il faut toujours se méfier des rumeurs.Ce que je reprocherais plutôt aux médias, c'est d'en faire l'info du jour alors que ce serait plutôt la grève. Même si je la trouve ridicule, cette grève.

L'avocat du diable 18/10/2007 19:19

Les deux événements s'équilibrent et s'annulent... Les deux moment auraient pu être délicats et en les faisant coïncider il répartit les charges et s'en sort à moindre frais... La question est: pourquoi les médias ont-ils joué le jeu et suivi le calendrier présidentiel alors qu'ils savaient depuis belle lurette?

le chafouin 18/10/2007 16:30

hé hé.. Ainsi, je pourrai aller ce week-end à paris pour faire la fête! ;)