L'Etat doit-il éduquer ou instruire?

Publié le par Le chafouin

Voilà que Nicolas Sarkozy entend désormais créer un "cours d'instruction civique et morale", qui servirait à apprendre aux élèves de primaire "les règles de politesse, de bonne tenue, la connaissance et le respect des valeurs et emblêmes de la République Française : le drapeau tricolore, Marianne, l'hymne national, à l'écoute duquel les enfants devront se lever".

Quatre petites remarques :

- le cours d'éducation civique n'existe-t-il pas déjà? Il me semble me souvenir de cette heure de récré, chaque semaine, où l'on apprenait qui était le conseiller général, à quoi servait le maire et l'origine des couleurs tricolores du drapeau.

- je suis très intéressé de savoir ce que sont les "valeurs" de la République. On est heureux de savoir qu'on va parler "morale". Mais si c'est un contenu à valeur changeante, en fonction des caprices de la majorité de mes concitoyens, je dis non merci. Je n'ai pas besoin qu'on inculque à mes enfants, le jour où j'en aurai, des valeurs qui ne sont pas les miennes.

- il est intéressant de voir qu'on parle de morale dans un pays où la pornographie, par exemple, est visible partout, à chaque coin de rue. L'Etat pourrait peut-être commencer par là, plutôt que d'apprendre aux jeunes gens à respecter les jeunes filles. Sinon, on est tenté de dire que cette sortie présidentielle ressemble à de la mauvaise foi destinée à obtenir à nouveau le soutien de nos aînés, qui ont été choqués par le déballage de la vie privée du président.

- Tout ceci nous ramène directement au rôle de l'Etat : doit-il éduquer, ou instruire? L'Educaiton nationale devrait s'appeler, plutôt, le ministère de l'instruction publique. L'éducation, elle, est du domaine des parents, que diable! J'entendais dernièrement un professeur qui expliquait à la radio, tout fier, qu'il apprenait aux enfants à se brosser les dents... Et on paie des impôts pour ça?

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

le chafouin 24/02/2008 20:23

ET merci Thaïs pour ton bon sens...

Thaïs 24/02/2008 19:00

désolée de commenter un peu tard mais j'étais en vacances.Je voudrais juste dire, oui je sais c'est très pragmatique que c'est bien beau le cours d'instruction civique etc (l'histoire de la shoah en CM2 aussi) mais je ne sais pas comment les instits vont faire à la rentrée. Il y a moins deux heures pour tout le monde, plus de français, plus de maths, une heure de gym supplémentaire... Autant dire tout de suite ce qui va être supprimé... c'est quoi l'anglais ? la géographie ? les sciences ?Déjà en histoire, géo, sciences et anglais c'était éducation minimum...Bon je me dis que mon rôle de maman est  d'éduquer...Merci chafouin pour ce billet !

le chafouin 20/02/2008 20:10

@DominikJ'imagine que ça ne change rien à votre pensé,mais effectivement l'exemple de la Trinité était mal choisi car Jésus y fait référence plusieurs fois. Plus je vous connais, plus je pense sincèrement que vous êtes de bonne foi, et en même temps, vous tombez pas mal dans le cliché au sujet de la manipulation des foules. Ne pouvez vous pas sortir de ce vieux réflexe?  Ne pouvez vous pas, deux secondes, postuler que les choses sont parfois belles et pas uniquement du domaine du complot? Pouvez vous imaginer que les apôtres aient voulu sincèrement transmettre el message du Christ, et pas dans un but hégémonique comme les récents romans de gare le laissent entendre?Pouvez vous, deux secondes, essayer de l'accepter, ou pas du tout? Je pense que tout part de là... Quant à la manipulation, excusez moi mais je ne vois toujours pas.Au sujet du préservatif, je vous le dis, il y a deux alternatives. Soit vous postulez que les africains sont des idiots qui évoutent aveuglément le pape sans réfléchir, j'espère que ce n'est pas ce que vous pensez : dans ce cas, s'ils refusent le préservatif par obéissance au pape, ils pratiquent également la fidélité conjugale, et alors, ils n'attrapent pas le sida. Soit les Africains sont comme tout le monde, c'est-à-dire libres, et dans ce cas on peut penser que leur refus du préservatif est plus culturel que religieux. D'ailleurs, l'islam est bien plus foirt que le catholicisme, en Afrique...@OscarNon non, pas ironique, je trouvais la formulation jolie.. On nepeut pas dire que la Trinité soit un concept simple à comprendre...

oscar 20/02/2008 18:04

@DominikLa trinité est en effet invérifiable empiriquement. comme l'amour, comme la haine. On n'a jamais mis l'amour sous mircroscope. cela n'empêche pas de constater son existence et d'en assurer la possibilité et même l'extrême convenance. Mais ce n'est pas la base de la religion ou de la croyance. C'est la croyance en Dieu qui implique finalement la croyance en un dieu trinité. Vous n'avez toujours pas expliqué en quoi la religion est le contrôle d'hommes par d'autres hommes. Ne tmbez vous pas dans l'a priori ? Croire en Dieu implique souvent qu'on lui rende un culte, et dès lors la religion me semble logique. Quels sont les millions de morts de la religion catholique ? Il serait très aimable d'éclairer ma lanterne à ce sujet. En effet, les morts africains auxquels vous faites référence ne me semblent pas constituer un bon exemple. Si l'Eglise refuse le préservatif, c'est pour recommander la fidélité et l'amour vrai. Je ne vois pas comment le fait d'être fidèle pourrait donner le sida. Si les états recommandaient la fidélité plutôt que le préservatif (qui n'est sûr qu'à 90 % ; c'est-à-dire qu'en recommandant son usage on admet sciemment un risque de 10 %, ce qui est énorme à l'échelle mondiale !) ce serait plus intelligent et sûr.pour ce qui est de Jésus et de la trinité : cf Jn 20, 21 : "Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je (ie Jésus) vous envoie."Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit: "Recevez l'Esprit Saint".cf Mt 28, 20 : "Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit". Désolé.

Dominik 20/02/2008 15:12

@OscarVous reprenez un exemple d'une chose facile à vérifier (la table carré ou ronde) alors que la trinité est justement invérifiable. Pour ma part, je me méfie ENORMEMENT des gens basant leur raisonnement sur un postulat invérifiable car si ce postulat s'avère faux, tout le reste devient faux. C'est à mon avis le cas sur la religion.Plus que l'existence de dieu auquel je ne crois pas, mais qui reste une hypothèse possible, c'est à la religion que je ne crois pas. La religion est clairement une invention des hommes pour avoir le contrôle d'autres hommes. Que l'on s'y soumette de bonne grâce ou non ne change rien à l'affaire.Certes, la religion d'aujourd'hui a beaucoup perdu de sa puissance, mais c'est un fait très récent.Alors oui, la religion a eu aussi de bons côtés, comme la colonisation, mais selon moi,la balance n'est pas équilibrée si on place les millions de morts à cause d'elle. Aujourd'hui encore, combien de morts parce qu'on dit aux croyants africains de ne pas porter de capotes ?Je continue à réfuter que la trinité ait été dans le message de Jesus. C'est une déduction théologique, ce n'est pas un message explicite. Alors, on lui fait dire ce que l'on veut...