Au sujet du classement wikio : en réponse à deux "Vigilants"

Publié le par Le chafouin

Au moins deux blogs "Vigilants" sont furax et veulent le faire savoir. Votre humble serviteur a en effet osé ironiser en quelques mots sur le classement wikio des blogs et s'amuser du fait que les blogs Vigilants avaient une progression largement artificielle au sein de cette hiérarchie. Du coup, Partageons mon avis (PMA, pour les intimes)et Marc Vasseur en parlent sur leurs blogs. Et bien sûr, votre humble serviteur se retrouve accusé d'aigritude. Je suis forcé de m'expliquer.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le classement wikio des blogs (politiques ou pas) est calculé en fonction des liens qui sont établis entre blogs, et de leur valeur. Si je place un lien hypertexte renvoyant vers un autre blog, ce sera bon pour son classement, et ainsi de suite. Ce sera d'autant mieux pour lui si je suis moi-même bien classé. L'algorithme précis utilisé par wikio est cependant tenu secret.

Qu'ai-je écrit à ce sujet, en commentaire d'un article de PMA se félicitant de son rang (8e)? "Pour monter, pas de doutes, faut avoir plein de potes et ne pas arrêter de se linker, même pour du beurre!!" 

Pour autant ai-je voulu écrire, comme se victimisent nos deux vigilants, que leurs blogs sont nuls? Non. J'ai décrit une réalité : les Vigilants n'arrêtent pas de se lier entre eux, de s'envoyer des liens parfois sans aucune raison et sans intérêt et ce faisant, progressent irrémédiablement. Tant mieux pour eux! Ils ont compris le système et l'exploitent à leurs fins : il suffit d'être en groupe pour augmenter son classement. Pourquoi s'en cacher, et pourquoi s'énerver qu'on le dise ouvertement? Le top 100 Wikio, ce n'est pas le classement des meilleurs blogs, mais de fait, un classement établi par les blogueurs, et pour les blogueurs.

Au demeurant, je dois avoir touché le point sensible, pour qu'ils s'agitent ainsi. J'espérais vaguement qu'on pouvait être anti-sarkozyste de base (J'ai déjà parlé des Vigilants, je goûte peu leur raison d'être, qui est de chercher systématiquement la petite bête dans tout ce que fait ou dit le gouvernement, le tout en se prenant pour des résistants) et tout de même être un brin objectif : je serais jaloux, n'étant "que" 68e?

Koz, qui est pour moi bien plus brillant que PMA, parce qu'il réfléchit vraiment, n'est "que" 17e. Est-ce bien raisonnable? Est-ce rationnel? Non, mais lui joue le jeu : il ne "linke" pas des gens pour le plaisir.

Bien sûr, on peu s'amuser à vouloir progresser au sein de ce classement. Bien sûr, ça fait plaisir, on est content cinq minutes d'être dans le top 100. Mais on touche ici à ce qui m'énerve au plus haut point dans ce qu'on a coutume d'appeler la "blogosphère" : le concours permanent, chez certains, de qui a le plus gros zizi. Parfois, il faudrait arrêter de se regarder le nombril...

Ainsi, l'auteur de Partageons mon avis me prend à partie solennellement : "Il n’a rien compris aux blogs ! Pour être bien classé (à peu près seule définition que j’ai trouvée pour le mot « influent »), c’est du boulot. Il ne suffit pas d’agiter ses doigts sur son clavier une demi-heure par jour !"

C'est décidément la différence fondamentale qui existe, au sein des blogs politiques. Certains écrivent pour débattre, pour partager des opinions, pour démarrer des discussions. C'est mon cas. D'autres veulent simplement "partager leur avis" (tout est dit dans le titre), ou pour être mieux classé que le mois précédent. Progresser est un "véritable boulot", pour eux. Ils en sont obsédés. Chacun son truc, mais ce n'est pas le mien, c'est tout!

Bien sûr que dans les blogs, ou dans ce qu'on appelle pompeusement le "web 2.0", l'interactivité, les liens, ont une importance fondamentale. Et il faut bien reconnaître que les blogs de gauchistes parviennent très bien à se lier entre eux, et bien mieux que les blogueurs de droite. Personnellement, j'ai trouvé plus constructif de participer à Kiwis, qui est un réseau de blogs politiques d'horizons divers. Et oui, on est si bien quand on pense pareil, mais ce n'est pas ainsi qu'on fait avancer le débat.

En résumé, il est important ne pas lâcher la proie pour l'ombre, confondre le message et le support. Croire que ce qui est important, ce sont les liens, le classement. Ce qui compte avant tout, c'est le fond, pardi!


Publié dans Blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Timothee 25/07/2008 11:43

Je suis tombé sur ce post par hasard. Il est excellent.

marieaymee 12/03/2008 09:39

CA-NON ton post Bruno, je suis très fiere d'avoir un cousin aussi intelligent! j'aime beaucoup ton blog et, en tenant un moi-même, ce genre de comportement me fait beaucoup rire parce que on assiste aussi parfois à un genre de course à la première place dans les blogs de voyage!!!Allez tiens, pour te faire monter dans le classement je vais te mettre en lien sur mon blog, comme ça ce sera ma fenêtre sur le monde avec un regard plus obljectif sur mon pays, qui, vu de loin ressemble à une nation dépressive et superficielle, surtout lorsque je me penche à ma fenêtre et que je vois le même bidonville constitué de maisons en tôles ondulées malgré une chaleur étouffante!A bientôt

Fanette 05/03/2008 20:33

Ces Influenceurs, quelle bande de crétins !

le chafouin 05/03/2008 15:22

@didierJe me suis planté sur ce coup, au moins sur la forme, mais je crois être honnête intellectuellement, merci de vos compliments et n'hésitez pas à venir me contredire dès que vous pouvez...!

Didier Goux 05/03/2008 15:01

Votre petite polémique (ou dois-je dire "chamaillerie" ?) avec PMA m'a donné envie de venir vous lire, comme ça, pour voir. Je suis, personnellement, totalement étranger à toutes ces histoires de classement, d'influence, de "linkage" (rien que le mot, déjà...), mais je trouve votre billet solide sur ses bases (avis non autorisé, cependant, que le mien). Je vous mets en lien et reviendrai plus tard, et sans doute régulièrement.(J'aurais bien eu deux ou trois bricoles à dire à propos du suaire de Turin, mais, là, je suis vraiment pris par le temps. De toute façon, vous ne perdez pas grand-chose...)