Versac meurt mais ne se rend pas

Publié le par Le chafouin

Au terme d'une querelle stérile entre quelques blogs dits "influents" et le polémiste Guy Birenbaum, sur fond d'accusations malsaines de la part du blogueur "NRV", et avec un contexte pollué par une guéguerre entre le journaliste Jean-Michel Aphatie et Versac - dans tout cela, il n'y a pas eu vraiment d'échange d'idées... - ce dernier annonce l'arrêt de son blog :

"La bulle médiatique autour des blogs a engendré une sorte de monstre, qui est une invention stupide, le blogueurinfluent. L'attention des media, qui a eu besoin de symboles, s'est cristallisée autour de ce blog, comme un symbole du blog politique.

(...)

Le climat qu'engendre cette suspicion d'influence, cette notoriété, ne rend plus possible une pratique simple de ce blog. Cela fait des mois que je chronique cette difficulté. Elle atteint un point de non retour. J'ai un peu trop subi de trucs, ces derniers mois, pour que cela ne m'atteigne pas. Je peux entendre toutes les critiques. Je les cherche même. Mais ce que je ne peux entendre sont des critiques qui n'ont rien à voir avec la réalité, ces digressions insultantes liées à un statut imaginaire, mais tellement facile, de "grand", de "star", "d'influent".

(...)

Oh, je ne suis pas parfait. Je n'ai jamais prétendu l'être, ni quoi que ce soit d'autre. J'étais juste là. Je tentais de suivre ici une ligne floue, faite d'humeurs et de réflexions, légères et graves. Mais avec toujours en point de mire une tentative d'éthique et de justesse, de sincérité. Cela n'est plus possible, tant pis.

(...)

En attendant, je publierai, ailleurs. Sous mon vrai nom, sans pseudo. Et avec d'autres modes d'interaction. J'ai des projets heureux de ce point de vue, qui me permettront de travailler autrement à l'expression de cette passion et cette connaissance de ce qui se passe, ici, sur le web. J'ai quelques propositions de tribunes, ici ou là, de collaborations, d'autres projets. Ça sera sous mon nom, et pas ce truc qu'est devenu versac. Il y a un livre, aussi, que je vais terminer cet été. Me libérer de ce blog pesant m'ouvre des horizons nouveaux."


Certains tentent de s'interroger sur les véritables raisons de ce départ, et posent la question : "peut-on mener de front une carrière et un blog un peu connu? Le blog bouffe-t-il votre temps et votre énergie en pure perte ou bien vous enrichit-il? Bref, est-ce tenable?"

La question a déjà été posée ici ou . Mais je ne crois pas qu'il s'agisse d'un point-clef dans ce point final. Beaucoup de blogueurs ont des activités prenantes (Eolas en est le meilleur exemple) tout en étant très actifs sur internet. Peut-être la lassitude, qui guette tous ceux qui se lancent dans un projet d'écriture ou de blogging, a-t-elle atteint Versac.

Sachons toutefois toutes proportions garder : si pour quelques-uns, si pour l'élite de la blogosphère, cette fin a une importance, il s'agit avant tout d'un micro-événement qui n'aura que peu de conséquences. versac.net n'est pas le premier blog qui s'arrête, et ça ne sera sans doute pas le dernier. Bonne continuation à son auteur.

Publié dans Blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cilia 09/07/2008 12:36

"Ce qui m'irrite c'est que du coup birenbaum et aphatie s'en tirent bien."Voilà, tout à fait. Après tout, que Versac arrête, ce n'est pas fondamental et lui-même dit qu'il va réaliser d'autres projets qui l'intéresse.Mais, si je ne mets pas Aphatie dans le même sac que Birenbaum, ça laisse un goût bizarre cette espèce de victoire....Il conviendrait peut-être bien aux blogueurs et à leurs lecteurs d'en tirer des leçons afin que cela ne se reproduise plus.

le chafouin 09/07/2008 10:48

@ericVersac était la star uniquement parce qu'il en faut une et que ça arrangeait tout le monde. Finalement il est clair que cette crise a été le prétexte pour partir, et qu'il y pensait déjà depuis un moment, mais cela reste courageux de sa part. Ce qui m'irrite c'est que du coup birenbaum et aphatie s'en tirent bien.@enikaoOui je vois qu'il y a aussi un article sur le figaro.fr, une interview de Nicolas V.

[Enikao] 09/07/2008 06:29

Ce qui en fait un événement est le traitement médiatique (classique : si on en parle, c'est que c'est important). En particulier des titres comme celui-ci : http://www.20minutes.fr/article/241320/High-Tech-Guerre-entre-journalistes-et-blogueurs-un-mort-Versac.php

Eric 08/07/2008 18:51

Tiens, on dirait que cette note hérisse tes lecteurs! Non événement ou micro événement? De toute façon, Versac conserve notre sympathie et notre respect: n'oublions pas qu'avant lui, le roi de la blogosphère s'appelait Loïc LM. Donc, on a gagné au change. Qui sera le prochain? Y en aura-t-il un? Je crois que ça n'est pas nécessaire: les blogs doivent rester un monde décentralisé.

Thaïs 08/07/2008 18:20

Tiens après radiohead tu fais dans le radioblogo ? :-)moi de ma lointaine campagne, je dirais qu'à force d'étaler sur le net et ailleurs son job, sa femme, ses enfants, ses idées, sa boite, ses conf. etc, forcément on est une cible facile. Mieux vaut rester cacher et faire des cloisons étanches entre ses différentes vies.Comme toi chafouinou presque sans identité... :-)