Vive les blogs spécialistes des Etats-Unis!

Publié le par Le chafouin

Aujourd'hui, c'est Obama dans tous les médias, Obama sur tous les blogs. Chacun s'improvise expert politique américain! Yeah, vive Obama! Champagne! Yes, we can! Mais we can quoi, au fait?

Après la fameuse blague du syndrôme Bradley, que tout le monde a répétée en choeur (impossible qu'un noir soit élu dans ce pays secrètement raciste!), on nous fait maintenant le coup de l'espérance pour un nouveau monde, un monde qui va changer, et un monde enfin multipolaire, un monde où l'Amérique consultera ses alliés et cessera de ne penser qu'à elle. Sans blague! Comme si en 2007, Sarkozy n'avait pas lui aussi dit qu'il serait le président du changement.

Vous en connaissez un, vous, un candidat qui ne promet pas de changer un peu les choses?

Alors moi, ça m'amuse. Je le dis sans fard : les Etats-Unis, je n'y connais rien. Ou du moins, pas assez pour prétendre analyser les causes et conséquences de ce vote prétendument "historique" (pour parler d'histoire, il vaut mieux attendre quelques années, ça évite de dire des bêtises), comme le font de nombreux blogs dans mon agrégateur, qui répètent chacun à leur tour les poncifs et clichés déjà publiés dans les médias. L'obamania, je m'en méfie car c'est un mouvement de foule.

Ah si. Il y a quand même des articles intéressants et qui tranchent sur le discours ambiant : allez lire par exemple l'ami Xerbias, qui chafouine lui aussi et voit en Barack Obama un nouveau président blanc.

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Flo 14/02/2009 18:29

Je connais pas mal les USA, c'est un pays où j'ai pas mal d'amis et c'est un pays qui m'intéresse beaucoup depuis longtemps et je travaille même pour les Américains! Pour autant, il a comme tout pays des bons et des mauvais côtés c'est indéniable.Ce que je ne comprends pas, c'est que lorsque l'on ne connaît pas le sujet Etats-Unis, à commencer par la politique qui est certes très complexe (tout comme celle de la France d'ailleurs !), on se permette de critiquer et de juger. C'est bien de faire des blogs, ah ça les blogs, Internet en est bourré, seulement encore faudrait-il qu'ils servent à autre chose qu'à la critique.Je crois qu'avant d'attaquer directement une politique qui n'est pas la nôtre et qui peut-être sortira les Américains de l'impasse (nous ne sommes pas sur le terrain pour savoir réellement comment cela se passe), on devrait déjà examiner la nôtre. Il y a davantage à dire sur Mr Sarkozy que sur Mr Obama!

Thaïs 06/11/2008 13:40

"ET je ne suis pas sûr qu'Obama soit le révolutionnaire qu'on croit."tout à fait d'accord et c'est la raison pour laquelle on (opinion publique béate d'admiration) va avoir des surprises comme je le disais. et sur les terrains des guerres actuelles où la marche de manoeuvre est vachement limitée. Et je pense à Guatanamo...et comme si d'un coup de baguette magique il pouvait redresser l'économie, restaurer la confiance... Bon j'arrête là.

Philippe Sage 06/11/2008 12:12

Aaaaaaaaaaaaah ..... Enfiiiiiiiiiiiiiinnn !Mais que ça fait du bien de lire un billet différent.Qui ne sombre pas dans l'espoir dégoulinant, le politiquement poli, correct, vas-y que je suive la masse bêlante (et aveugle, surtout)Bravo m'sieur !

le chafouin 06/11/2008 08:35

@FalconNon tu as le droit de te moquer de la politique américaine ;) Après, comme dit Thaïs ça a aussi des conséquences sur nous, sur la politique mondiale, et c'est à ce titre qu'on peut être statisfait.@IRJ'ai vu un sujet sur dimanche + (donc dimanche, et donc sur canal +) sur le KKK, ils disaient qu'ils ne seraient "pas chagrinés" s'il arivait qq chose à Obama, un leader de la branche armée expliquant même que de toute façon "il n'est pas un homme" et est même "pire qu'un chien". ça fait un petit peu peur quand même...@ThaïsCe que je voulais dire c'est que la politique américaine en matière de sécurité sociale, ça ne me concerne pas et je m'en moque à un point... que tu n'imagines pas! ;) Sur le reste, et la politique internationale, bien sûr qu'on est d'accord. ET je ne suis pas sûr qu'Obama soit le révolutionnaire qu'on croit.@PaulotET ouais... L'espoir suscité par une élection, ce n'est vraiment pas nouveau ! Mais on peut aussi évoquer chirac en 95...

Paulot 06/11/2008 02:36

Pourquoi personne ne parle de mai 1981 en France ?Trop jeunes ?Changer la vie. Hein, hein ?On a vu le résultat. Continuation des prédecesseurs en plus cher...Il y a tant d'espoirs mis dans Obama qu'il va lui être difficile de ne pas décevoir