48 députés UMP "seulement" contre le travail dominical

Publié le par Le chafouin

Eh bien en voilà, des députés UMP courageux, qui ne cèdent pas à l'instinct du moment, à une mode passagère, et au lobby des grandes surfaces! Qui résistent à la furia consumériste, à cette envie de toujours produire plus pour vendre plus, à travailler plus pour gagner plus... Alors ils clament : "Touche pas à mon dimanche!"

Ils sont 48. De l'UMP et du Nouveau Centre. Ils signent un appel dont le député breton Marc Le Fur s'est fait le porte-parole : "Nous sommes un certain nombre de députés à considérer que le dimanche n'est pas un jour comme les autres, à considérer qu'une société, elle vit aussi de respiration, de rythme, de rendez-vous et c'est un rendez-vous social, le dimanche (...) Il y a déjà des dérogations qui existent et c'est très bien, on peut imaginer éventuellement des choses, mais sur l'essentiel nous sommes attachés à cette respiration sociale et nous considérons que les arguments posés ne sont pas pertinents (...) Une jeune femme qui vit seule avec ses enfants, comment fera-t-elle pour faire garder ses enfants, il faudra que la crèche ouvre à nouveau le dimanche, par capillarité, on change de société !".

 

Et autour de ces valeurs, ils n'y a pas plus de 48 députés UMP? Mais quelles sont-elles, les valeurs de la droite, alors?

Publié dans Société

Commenter cet article

Christine 03/12/2008 22:26

http://www.travail-dimanche.com/

le chafouin 24/11/2008 09:27

Oui, et alors? Le magasin de meubles, lui, n'est pas obligé d'ouvrir le dimanche. Cela s'appelle simplemrnt céder à un lobby, et tu le sais très bien. Alors les arguties sur la liberté, ça me fait rire. Combien de personnes en France rêvent-elles de bosser le dimanche? Si tu veux, on peu tcomparre avec le noimbre d epersonne squi comme toi, ont envie de faire leurs courses de bouffe le dimanche. C'est ça, la vraie raison . N'invoquons pas des principes bidon pour justifier l'injustifiable...

Criticus 24/11/2008 00:46

Et pourquoi on te l'a imposé ? Parce que l'information ne connaît pas de repos dominical. Donc en termes d'exemple, il n'y a pas mieux !

le chafouin 23/11/2008 23:49

Pourquoi je travaille le dimanche, à ton avis? Parce qu'on me l'a imposé. Sans un seul centime de plus. Donc en terme de contre-exemple, il n' y a pas mieux!

Criticus 22/11/2008 14:09

Des curés, et des journalistes opposés-au-travail-le-dimanche-mais-qui-travaillent-quand-même-le-dimanche...