Nadine Morano et le catholicisme

Publié le par Le chafouin

Depuis quelques semaines, je m'interroge sur Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la famille. Vues les positions qu'elle affiche dans la presse, y compris tout récemment sur l'homoparentalité et encore plus récemment sur les mères porteuses, je me demande pourquoi on n'arrête pas, à tout bout de champ, de la dépeindre comme une femme "catholique", et même "catholique convaincue".

Est-ce elle, qui insiste là dessus? Ou sont-ce les journalistes, qui nous le rappellent sans cesse comme un gimmick?

Quand il s'agit d'homoparentalité, Nadine Morano explique (Valeurs actuelles) : "Je me place du côté de l’enfant et quel que soit leur nombre, la société ne peut pas rester indifférente à leur sort". Quand elle parle des mères porteuses, cela devient (Libération) : "Oui, si ma fille était atteinte de ce genre de malformation, je le ferais. Pour moi, ce serait un geste d’amour". Des déclarations qui ne montrent pas une grande conviction : ses principes lâchent à la première émotion. Est-elle guidée par l'Evangile, sincèrement? Ou ses opinions sont-elles influencées, au gré du vent, en fonction de l'instinct du moment?

Rien n'est plus vrai, à ce sujet, que ce qu'en dit Patrice de Plunkett :

"Mme Morano serait une "catholique déclarée" alors que ses convictions (dans les domaines de la vie) sont le contraire de celles de l'Eglise catholique. Pour des multiples raisons, expliquées cent fois, l'Eglise désapprouve le business des mères porteuses et ce qu'on nomme "homoparentalité". Pour autant de raisons, elle désapprouve l'euthanasie. Mme Morano approuve tout ça, et même le recommande. Comment peut-elle se déclarer catholique? Parce que l'époque est ainsi : on a le "droit" de revendiquer n'importe quelle "identité", de façon subjective, sans avoir à en donner les raisons. Mme Morano pense le contraire du pape et des évêques  mais à ses yeux - et à ceux des médias - ça n'empêche pas de se dire catholique. Après quoi l'on s'étonne de la pauvreté des débats dans ce pays: mais si les mots n'ont plus de sens, il est difficile de débattre. L'irrationnel est au pouvoir."

Faut-il décerner des brevets de bon catholicisme? Pas sûr, cela peut être un facteur de division. Mais il est très contestable que cette dame porte sans cesse une écharpe de catholique en bandoulière si c'est pour prendre des positions exactement inverses de celles du Vatican. A la limite, ne pourrait-elle pas s'abstenir?

Publié dans Religion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

oscar 01/07/2008 15:44

@ EricDe deux choses l'une : soit Mme Morano se dit catholique, et alors elle est catholique, c'est à dire qu'elle tient le discours de l'Eglise catholique ; soit elle ne souhaite pas tenir le discours de l'Eglise catholique sur certains points : elle ne sera dans ce cas proche du catholicisme, chrétienne...ce que l'on veut, mais pas catholique. Quand on rentre dans n'importe quelle association on en accepte les règles, c'est tout.

le chafouin 01/07/2008 08:32

@EricBravo, tu nosu as rappelés à tous ce qu'était le relativisme!Sérieusement, ce que tu dis, c'est bien joli, mais si tout le monde peut interpréter le catholicisme à sa guise, c'est du protestantisme. ça ressemble aussi au socialisme.Non, non. Ce n'est pas du tout séduisant intellectuellement ce que tu nous racontes.

andré 01/07/2008 05:58

On a le bréviaire que l'on peut et dans le cas de cette chère Nadine c'est celui de sa loge.

eric 30/06/2008 22:51

Si pour être catholique il est impératif se conformer scrupuleusement au ramassis d'inepties dispensées parfois (souvent..) par le Vatican, merci bien...Chacun voit le catholissisme à sa porte.Si Mme Morano estime ne pas transgresser la vision qu'elle a du sien en prenant ces positions, ou est le problème ? Dans tout dogme idéologie ou religion se développent des milliers de  d'interprétations et d'applications des règles édictées. Celles de l'église catholique sont-elles à ce point pétries de vertu et de vérité pour être des conditions  obligatoires au statu de catholique ?En tous cas, RST aura vu lui, dans ton billet, l'occasion de se vautrer dans l'insulte à deux balles. Si au moins ça l'a soulagé...

le chafouin 30/06/2008 14:43

Authueil : des infos, des infos!;)